LA GUERRE 1940 -1945.

CORPS DE CAVALERIE   

C.P.  MINISTÈRE  de la DÉFENSE  NATIONAL. (  COPYRIGHT.)

 

  En 1940 Pendant la deuxième guerre mondiale huit chars Renault A.C.G.1 furent mis en ordre de marche  et répartis entre quatre équipages provenant du 1er Guides et quatre équipages provenant du  2ème Lanciers et constituèrent l'escadron d'autos blindées du Corps de cavalerie ( A.B.-C.C.) Mais, manque d'entraînement, pour le seul mois de mai 1940, l'escadron d'autos blindées du Corps de cavalerie, perdait cinq chars Renault A.C.G.1, deux chars avec équipage 1er Guides et trois chars avec un équipage du 2ème Lanciers. 

  Le 1er Régiment de Guides ( C.C.) légèrement motorisé, camions, motos, engins sur chenillettes T 13 et T 15 avec canons de 47 ou mitrailleuses , était engagé avec d’autres Régiments du même gabarits.( 2ème Lanciers, 2ème Chasseur à Cheval, 3ème Cyclistes et 17ème Artillerie) le tout sera repris dans la 1er D.C. ( 1er Division de Cavalerie). Et formeront avec la 1er D.CH.A ( Chasseurs Ardennais ) le  "Groupement K." 

  Le 2ème Régiment de Guides dissous en 1925, est reformé et incorporé dans la 2ème Division de Cavalerie.( 2ème D.C.), avec des rappelés du 1er Guides, du 2ème Lanciers et du 3ème Lanciers pour former,un Régiment de Cavalerie Portés.

-------------------------------------------O-------------------------------------------------

Voici quelques dates et les différentes positions que le Régiment a obtenu pour la défense du Pays.                                                                             

- De 1939 à 1940, de nombreuses positions dans les Ardennes.

- Mai 1940, en position de surveillance sur l’Ourthe avec le 2ème Chasseurs à Cheval et les Cyclistes.

- 10 mai , en position en bordure du Hoyoux, les Allemands attaquent la Belgique Neutre, la France se porte à notre secours.

- 11 mai , premier contact avec l’ennemi sur l’axe Maestricht -Hannut , le fort d’Eben Emael tombe.

- Trois Divisions Britanniques prennent position sur la Dyle.

- La nuit du 11 mai, le Groupement K livre un combat avec l’ennemi à  Hannut et repli sur Waremme. 

- Le 12 mai, regroupement des troupes françaises ( Ier A.) et anglaises ( 9D.) sur la Dyle.(Ligne K.W.).

- L’armée belge se replie sur la Dyle entre Wavre et Louvain

- Le groupe K se dirige sur sa nouvelle position, la Gette.

- Le 13, la IXème Armée Française se place sur la rive gauche de la Meuse, pour protéger le renforcement de la ligne défensive de la Dyle. Le gros des troupes blindées Alliées, remplacées part l’armée Belge et les Divisions Infanteries Alliés , se replient sur Merdorp pour renforcer le dispositif de défense de la Dyle et d’arrêter l’offensive des blindés Allemands se dirigeant sur Gembloux. ( Six cent chars allemands furent opposés à quatre cents chars français). Ceci fut la première bataille de chars de la seconde guerre mondiale, après l’arrêt de l’offensive allemande, les survivants français se retirent sur Gembloux .

- Le 1er Guides ( Groupement K) restent sur la Gette, pour protéger les positions de l’Armée Belge sur la Dyle, mais son flanc droit est dégarni par le retrait des Français, qui se positionnent à Gembloux. Mot d’Ordre, « Il faut tenir ». Ne pas laisser l’ennemi s’engouffrer dans la position délaissée .

- Les 13 et 14 mai, le combat du « Groupement K. » sur la Gette durent trente-six heures de plus qu'on ne lui demandait, ce qui permit au gros des troupes blindées françaises d’arrêter l’offensive des blindés allemands et de se retirer sans crainte sur Gembloux, et aux Régiments belges de se positionner sur la Dyle.   « Le Régiment put inscrire sur son Etendard le nom de la  Gette. ».

- Le Régiment, se replie vers sa nouvelle position, la Dyle.

- Le 18 mai,  la 1er D.C. ( 2ème Lanciers et l’Escadron de Guides) se replie contourne Bruxelles et contre-attaque à la Tête de Flandre près d’Anvers.

Le 28 mai , la capitulation est signée, certains de nos Guides partent en captivité, d’autres gagnent l’Angleterre, certains prennent le maquis.

___________________________O___________________________

L'Escadron de la Brigade PIRON 1944 - 1945

 

Dés la formation de l'Escadron, les militaires s'entrainèrent sur une Rolls Royce de 1922 et deux Lanchester de 1930, puis en 1942 ils reçurent les

               blindés Guy IV ( plus moderne ), suivi de quatorze Humber MK IV, avec canon de 37 mm. L'Instruction terminée, l'Escadron reçurent en 1944, 

               deux "Staghound AA", un "Staghound T17E1" et douze " Scout Car Daimler MKII ".

-----------------------

    Au débarquement, dix-huit "Daimler MK I ", deux " Staghound AA ", un " Staghound T17E1 " douze " Scout Car Daimler MKII " et deux "White Scout Car" 

mais aussi des camions "Ford" et "Bedford", des motos, et des jeeps "Willys".

furent employés et cela pendant toute lesCampagnes effectuées par l'Escadron de la Brigade

 

( PHOTOS  COPYRIGHT.)

( PHOTOS  COPYRIGHT.)

Voici les noms des chars de l'Escadron de la Brigade Piron

VEHICULES BLINDÉS

 1e PELOTON

2e PELOTON

3e PELOTON

4e PELOTON

5e PELOTON

ETAT - MAJOR

DAIMLER

BOUTE-EN-TRAIN

CALAMITY

D'ARTAGNAN

ENRAGÉ

FRANCHIMONT

AMARANTE

DAIMLER

BRANLE-BAS

CORSAIRE

DUR-A-CUIRE

EFFRONTÉ

FLANDRIA

AMAZONE

DAIMLER

BURKEL

CASSE-COU

DYNAMITE

ENTÊTÉ

FEAR-NAUGHT

AS-DE-PIQUE

SCOUT-CAR DAIMLER

BLIKSEM

CYCLOON

DENDERMONDE

EEKHOORN

FURET

AJAX

SCOUT-CAR DAIMLER

BLACKSWAN

COBRA

DIKSMUIDE

EGEL

FÉROCE

ACHILLE

STAGHOUND

-

-

-

-

-

ARDENT

 

---------------------------------------------------------------O---------------------------------------------------------------

1945

Le 1er RÉGIMENT BLINDÉ "Cavalerie " est formé  ( Voir l'insigne " Léopold III" sur les véhicules. )

Dés la formation du "Régiment Blindé", des blindés furent incorporés, comme le "Matador MK III " le "Scout Car White M3A1" .

Quatre Escadrons : 

1er Escadron ( Libération )

2ème Escadron ( Namur )

3ème Escadron ( Reigersvliet ) 

4ème Escadron ( Burkel )

 

B  

C  

D

                                                                                                ( PHOTOS  COPYRIGHT.)                                                     

Et les motos

Photos collection privée DEHASSE G.( PHOTOS  COPYRIGHT.)

---------------------------------------------O---------------------------------------------

1946

Le huit mars 1946 , le 1er RÉGIMENT BLINDÉ "Cavalerie " prend le nom de "1er Régiment de Guides' et est dépositaire des traditions de

l'Escadron d'autos blindées des Forces belges de Grande - Bretagne.

Le 26 mai, le Colonel Bioul, reçoit des mains du Ministre de la Défense Nationale l'Etendard du Régiment qui en 1940 avait été caché à l'Abbaye

de  Saint-André - lez- Bruges par le Révérend Père Gérard de Meeûs. ( Fils du Commandant Comte Francis de Meeûs, tué à Burkel. )