DU CHEVAL AU  BLINDÉ.

 

                                                                                    LES CHEVAUX DU REGIMENT                             

    

              Les chevaux, doivent être doux et calmes, agiles et souples, résistants et courageux, mesurer 1,50 mètre à 1,60 mètre au garrot. Le cavalier dispose d’une selle moulée, rivée à l’arçon avec bandes et chaussures. Deux sacoches en cuir, recouvertes les jours fastes,d’un couvre - sacoche aux couleurs du Régiment, une droite et une gauche retenues par courroies. (A la formation du 2ème Guides, le numéro du Régiment était posé sur celles-ci, surmonté de la couronne Royal).Des courroies pour manteaux. Un tapis de selle aux couleurs du Régiment, vert bordé d’un passepoil amarante, dont les pointes inférieures sont ornées du monogramme Royal du régiment, surmonté de la couronne.

   

Monogramme « L » pour les Rois Léopold I et Léopold II.
Monogramme « A » pour le Roi Albert I
Monogramme « L » pour le Roi Léopold III

Pendant un conflit ou les manoeuvres, les couvre-sacoches et le tapis de selle ne sont pas posés sur les chevaux.

Le 20/10/1937 , le Régiment fait sa dernière sortie à cheval. Depuis ce moment, le tapis de selle sera toujours orné du monogramme Royal « L ». L’insigne de béret du Régiment reprendra la tradition.

 

 

Photos  SCHELLENS  A. ( PHOTOS  COPYRIGHT.)

-------------------------------------------------------  

L'ARMEMENT.

Photo TROUSSON.

                                                                  -----------------------------O-----------------------------  

    -----------------------------O-----------------------------  

 

                                                                   LES VÉHICULES BLINDÉS DU RÉGIMENT.  

1937

L’État motorise la Cavalerie.       

           Des cavaliers motorisés ?.Grande question pour l’Etat Major, faut-il des régiments blindés où des engins rapides, armés de mitrailleuses pour accompagner l’Infanterie. La réponse fut simple, des régiments rapides capables de se déplacer vite et bien sur un lieu désigné, pour renseignements et harcèlements si nécessaire. Le Régiment est entièrement équipé en 1937.

          Certains Généraux, voulaient des régiments de chars, l’Etat n’était pas riche, déjà l’armée avait supprimé les vieux chars « Renault F.T18 » de 14/18.  En 1937, dans la modernisation de la cavalerie, douze chars moyens « Renault A.C.G. 1 » de 16 tonnes achetés avaient été affectés à l’Ecole de Cavalerie. Mais suite à la réponse de l’Etat Major, les chars trop lourds ne correspondaient pas pour l’idée de régiment rapide.

En 1939 huit chars "Renault A.C.G.1" furent mis en ordre de marche  et répartis entre quatre équipages provenant du 1er Guides et quatre équipages provenant du  2éme Lanciers et constituèrent l'escadron d'autos blindées du Corps de cavalerie ( A.B.-C.C.)

 Pour les autres chars, le choix se porta sur des chenillettes T 13 et T 15, de motos « F.N. », de camions tractant des canons antichars FRC mod. 1932 de 47mm.

  La motorisation :  Les motos « FN »,  12ASM  1000cc, motos avec Side-car, armés d’un fusil-mitrailleur Browning mod.30 ou Hotchkiss de 7,65mm. Certaines motos sont modifiées pour recevoir un poste de T.S.F. monté sur les coffres arrière des side-cars, les opérateurs radio étaient  assis dans le sens contraire à la marche, l’armement de ces motos modifiées était  inexistant. Les motos "Sarolea" 600cc  et "Gillet" 750cc étaient aussi de la partie. 

ET LE REGIMENT ?

- Le 1er Guides ( 1DC ) a été doté de 274 side - cars " F.N." de 1000cc et de 230 moto " Saroléa " de 600cc.

- De 4 chenillettes Belges T 13 , avec tourelles, armées d’un canon de 47 mm et d’un fusil-mitrailleur.

- De 7 chars légers Vickers-Carden Loyd  T 15 de 3,8 Tonnes, avec tourelle armée d’une mitrailleuse de 13,2 mm. Hotchkiss.

- De 8 canons antichars    mod. 1932 de 47 mm FRC d’une portée direct de 3.000 m, tracté par camions. 

- De 16 Tracteurs Marnon Herrington   

- De camions de transports.

                                                                               

                   --------------------------O---------------------------                  

  1945 à 1970.

Après guerre, les Armées Européennes ont été équipées de véhicules Américains et Anglais, l'Armée Belge en reçut de toutes sortes,

les Guides, en reçurent certains , mais pas tous.

Voici quelques véhicules photographiés lors d'une manifestation de " Véhicules Militaires de collection."

-------------------------O------------------------

  1945 à nos jours.

 1er Régiment d’Autos Blindées et le Régiment du 1er  GUIDES.

  BRIGADE  PIRON. 1940

1st Belgian Armoured Car Squadron.

Avant le débarquement de la deuxième guerre mondiale, les soldats des Forces Belges, qui partirent en Angleterre, subirent un Ecolage d’Autos Blindées. Avec des "Daimler MK I", des Daimler, des "Matador MK III",des " Staghound T17 E1 et " Staghound A.A. T17E2", des Scout Cars Daimler, des "Scout Cars Daimler MK II", des White Scout Cars M3A1,des Humber MK IA, des Humber MK IV,des Guy MK I, mais aussi des camions Ford et Bedford, des motos, et des jeeps.

MAIS,

Au débarquement, seulement dix-huit "Daimler MK I ", deux " Staghound AA ", un " Staghound T17E1 " douze " Scout Car Daimler MKII " et deux "White Scout Car" mais aussi des camions " Ford" et "Bedford", des motos, et des jeeps "Willys", furent employés et cela pendant toute les Campagnes effectuées par l'Escadron de la Brigade Piron.

Dès leur entrée en Belgique, beaucoup d’anciens Cavaliers s’engagèrent dans ce Régiment Blindé,  appelés «1er Régiment Blindé de Cavalerie »  attachés au 1er Corps d’Armée.   Le 1er Régiment des Guides  reprit son ancienne appellation en 1946, tout en gardant les traditions de l’Escadron d’Auto Blindées des forces Belges d’Angleterre. Son étendard lui fut remis à cette occasion.  

   

Chars et véhicules blindés reçus au Régiment Blindé de Cavalerie en 1945 .  

 

( 1945 ) ARMOURED CAR  Britannique Daimler Mk I , avec canon de 40 mm, une mitrailleuse Besa de 7,92mm . ( 1er  Corps d’Armée ).  

( 1945 ) ARMOURED CAR  américain GMC,  T17E1. ( 1er Corps d’Armée ).

( 1945 ) ARMOURED CAR  Britannique AEC Mk III , avec canon de 75 mm .  ( 1er  Corps d’Armée ).

( 1945 ) SCOUT CAR WHITE américain  M3A1 , une . 50 et une . 30   ( 1er Corps d’Armée ).  

 

 Véhicules blindés reçus au Régiment du 1er GUIDES reformé en 1946 ,  

en tant que Régiment de reconnaissance

( 1946 ) M6 STAGHOUND   Ex Armoured Car américain GMC,  T17E1, baptisée  Staghound M6 par  les  Anglais  

( 1946 ) SCOUT CAR DAIMLER        MK II "Dingo" , une . 50 et une . 30 

 

 

- FIREFLY -

  Le 1er  Guides devient Régiments de Tanks Lourds.  

1950 - 1951

      Mois de Juin 1950, le Régiment devient Régiment de Tanks Lourds avec deux Escadrons de trois pelotons de quatre "Firefly", et d'un Escadron administratif et de soutien, très vite il fut porté à trois Escadrons de quatre "Firefly".( 1951)

             A partir du 4 août 1950, notre Régiment est équipé de tous les "Firefly" celui-ci est une version du Sherman V.C. M4A4 , la lettre C désigne le type d'armement britanique, soit le 17 pdr. Ce Tank est équipé d'un moteur Chrysler A-37, 30 cylindres, 425 CV à 2850 t/m.

             Le Régiment est équipé aussi de 9 Chaffee, 6 pour l'Escadron Administratif et de Soutien et 1 par Escadron

             En Novembre 1950 le peloton appuie feu est équipé de 3 Sherman M4A3, armés d'un obusier de 105 mm, familièrement appelés "courte buse" Chacun des 2 Escadrons est également équipé d'un obusier,

             Cet obusier char moyen est produit à partir de 1944. Poids 31 tonnes, prévu pour 5 hommes, mu par un moteur Ford de 500 hp et armé en plus d'un canon de 105 mm., d'une Mi .50 AA et de deux Mi .30  

1950

Etat Major Régimentaire : 2 "Firefly" Chef de Corps et Observateur 
Le Peloton appuie feu 3 Obusiers Sherman M4A3   
Escadron administratif et de soutien : 6  "Chaffee" M24  
E.M.d'Observation     
Deux Escadrons de char moyen de combat: 2 x 12 "Firefly"  ( 3 Pelotons de 4 "Firefly" )
E.M.d'Observation ( Escadrons ) 2 x 1 "Obusiers Sherman M4A3 de 105 mm"

2 x 1 "Chaffee" M24

1"Sherman" dépanneur TRV - M32      

2 "Firefly" ( Commandant et Observateur )

 
 
Total : 28 "Firefly" - 8 "Chaffee " - 5 Obusiers Sherman M4A3 de 105 mm - 1 " Sherman" dépanneur TRV - M32 

1951

ORGANIGRAMME, SELON LE  T.O. n° 22/5 P et G ,

Etat Major Régimentaire : 2 "Firefly" Chef de Corps et Observateur 
Le Peloton appuie feu 3 Obusiers Sherman M4A3   
Escadron administratif et de soutient : 6  "Chaffee" M24  
Trois Escadrons de char moyen de combat: 3 x 12 "Firefly"  ( 3 Pelotons de 4 "Firefly" )
E.M.d'Observation ( Escadrons ) 3 x 1 "Obusiers Sherman M4A3 de 105 mm"

3 x 1 "Chaffee" M24

3 "Sherman" dépanneur TRV - M32      

2 "Firefly" ( Commandant et Observateur )

 
 
Total : 40 "Firefly" - 9 "Chaffee " - 6 Obusiers Sherman M4A3 de 105 mm - 3 " Sherman" dépanneur TRV - M32 

Investigation de TROUSSON Michel parmi les archives de la section Tank du Musée Royal des Armées   ©

 

 

1952

L'année 1952 fut celle du passage à l'organisation américaine, le 1er Guides fut refondu en un bataillon de tanks à 3 Escadrons de 4 Pelotons de 5 " Firefly ", le Régiment passa de 40 à 68 "Firefly" ( il fut dépourvu de son peloton de soutien et de ses obusiers. ) Pour la petite histoire nous garderons 2 Chaffee sur les 9, au peloton éclaireurs.

Noms des deux Chaffee  " Escaut " et " Escaille "

Etat Major Régimentaire : 2 "Firefly"  Chef de Corps et Observateur 
Le Peloton maintenance EMS 2 "Sherman" dépanneur TRV - M32 .
Peloton éclaireurs : 2  "Chaffee" M24 .
Trois Escadrons de quatre pelotons char moyen de combat: 3 x 20 "Firefly" 3 X (4 Pelotons de 5 "Firefly")
 

E.M.d'Observation ( Escadrons )

Le Peloton maintenance ;

 

6 "Firefly" ( Commandant et Observateur )

3 x 1 "Sherman" dépanneur TRV - M32      

                           

 

 

Total : 68 "Firefly" - 2 "Chaffee " - 5 " Sherman" dépanneur TRV - M32 

 

 

-PATTON-

1953

Le Régiment reçoit les chars "Patton" de 45 tonnes en ordre de combat pour remplacer les "Firefly " et Obusiers

E.M.et Etat Major et Services  : 3 "Patton"

2 "Chaffee"

Chef de Corps, Observateur et Eclaireurs.

Total : 3 "Patton" et 2 "Chaffee"

Trois Escadrons de char lourd de combat: A -B- C. 3 x 2 "Patton" Cmd. d' Escadron  et Adjoint et, 3 x 4 Pelotons de 5 "Patton" Total : 66 "Patton".
Service Maintenance. E.M.S 2 "Sherman" dépanneur TRV M74   Total : 2 "Sherman" dépanneur.M74
Service Maintenance d'Escadron 3 x 1 "Sherman"dépanneur. M74   Total : 3 "Sherman" dépanneur.M74
       

    Total

69 " Patton" 2 "Chaffee" 5 "Sherman" dépanneur. M74

 

 

1956

Le 1er Régiment de Guides fête son 125 iéme anniverssaire.

                         A cette occasion le Lieutenant-Colonel F. Carton de Wiart édite un livret avec les noms de tous les "Patton ", des deux " Chaffee" et des cinq "Sherman" dépanneur..

 

 

1957 

Début 1957 suppression des Bataillons de tanks lourds et adoption de l'Organisation de tanks moyens, avec quatre Escadrons à dix-sept "Patton"

Commandement Régimentaire 3 "Patton"    
Etat Major et Services, 2 "Chaffee" 2 "Sherman" dépanneur  
Escadron A 2 "Patton"  de Commandement 3 x 5 "Patton" 1 "Sherman" dépanneur M74
Escadron B 2 "Patton" de Commandement 3 x 5 "Patton" 1 "Sherman" dépanneur M74
Escadron C 2 "Patton" de Commandement 3 x 5 "Patton" 1 "Sherman" dépanneur M74
Escadron D 2 "Patton" de Commandement 3 x 5 "Patton" 1 "Sherman" dépanneur M74
       
Total 71 " Patton" 2 "Chaffee" 5 "Sherman" dépanneur. M74

 

 

1961 

En février 1961 réorganisation du Régiment. L'Escadron "D"est supprimé et passe à la reconstitution du 4ème Régiment de Chasseurs à Cheval.

Commandement Régimentaire 1 "Patton"  de Commandement (66)     1 chenillé  M 75

 

   
Etat Major et Services,   1 dépanneur M74  
Escadron A         1 "Patton"  de Commandement (66) 3 x 5 "Patton"  1 dépanneur M74 + 1chenillé M75
Escadron B        1 "Patton"  de Commandement (66) 3 x 5 "Patton"  1 dépanneur M74 + 1chenillé M75
Escadron C        1 "Patton"  de Commandement (66) 3 x 5 "Patton"  1 dépanneur M74 + 1chenillé M75
       
Total 49 " Patton" 4 "Sherman" dépanneur M74 4 transport chenillé M75

En 1965 ( Octobre ), Tous les Pelotons étaient amputés d'un "Patton", il restait donc 40 "Patton" au Régiment.

La numérotation des chars était inchangée, les terminaisons "6" pour le Commandant de Pl et "3" pour l'Adjoint de Pl. Exemple  16 - 13 - 11- 12.

Fin de l'année 1965, début 1966, le char de l'Adjoint de Pl. devenait "5".  Exemple  16 - 15 - 11- 12.

 

 

ooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooo

LES BLINDÉS.  

( 1950 )  CHAR MOYEN SHERMAN VC M4A4 ,britannique, canon de 17 livre, une .50 et une .30   

( 1950 )  CHAR MOYEN SHERMAN M4A3   ,avec canon de 105 mm, une .50 AA et deux .30  

( 1950 )  CHAR MOYEN  CHAFFEE,        avec canon de 75 mm, une . 50 et deux .30        

( 1952 )  CHAR MOYEN M47 PATTON , avec canon de 90 mm, deux . 50 et une .30  

( 1960 )  AUTO BLINDEE  M8 GREYHOUD ,  avec canon de 37 mm, une . 50 et une . 30 ( Katanga uniquement. ).

( 1964 )  CHAR MOYEN M47 PATTON , transformation du char, par augmentation du nombre d’obus à l’emplacement du  co- chauffeur, augmentation de carburant par l’ajout de deux tonneaux largable de 200 litres placés dans un berceau , actionné par le chauffeur à l’approche de «  l’ennemi ». ( Ce système ne fut pas monté sur tous les M47 de l’époque ).                            

( 1968 )  CHAR MOYEN LEOPARD A1, allemand avec canon de 105mm, et deux MAG / FN  7,62mm.  

( 1975 )  CHAR LEGER  SCIMITAR ( Peloton d' Eclaireur ) Char léger de 8 tonnes pour la reconnaissance. Equipage : 3 hommes - 1 canon de 30 mm - 1 mitrailleuse de 7,62 mm. 2x3 pots de fumigènes Vitesse : 80 Km à l' heure - 6,5 km à l'heure sur l'eau - Rayon d'action : 600 Km. Possède les systèmes NBC et  vision  nocturne.

( 1975 )  CHAR LEGER  SCORPION ( Peloton d' Eclaireur ) Char léger de 8 tonnes pour la reconnaissance. Equipage : 3 hommes - 1 canon de 76 mm - 1 mitrailleuse de 7,62 mm. 2x3 pots de fumigènes Vitesse : 80 Km à l' heure  - Rayon d'action : 600 Km. Possède les systèmes NBC et  vision  nocturne. -Aérotransportable - Amphibie moyennant l'utilisation d'une "Jupe en toile forte " , vitesse 6,5 km à l'heure sur l'eau.

( 1983 )  CHAR MOYEN LEOPARD A1A  ( BE ) ( ex  A1 transformé : canon de 105mm, deux MAG / FN  7,62mm, système de tir modernisé, stabilisation horizontale du canon automatique , visée de tir  moderne  par caméra thermique à infrarouge, protection latérale par plaques en céramiques.).

             

  LES TRANSPORTEURS.

 

( 1951 )  HALF- TRACK  M2A1, véhicules semi-chenillés pour la maintenance et commandement .

( 1951 )  FULL TRACK  M2/M3 , véhicules blindés pour le transport de la maintenance et de commandement. ( Le Full-Track  M2 / M3 remplaça les Scout Car White, véhicules de combats ).      

( 1957 )  FULL TRACK  M75, véhicules blindés pour le transport de la maintenance et de poste avancé de commandement. Armement une .50 , il remplaça les Half-Track.  

( 1963 )  AMX.13    véhicules blindés pour le transport de la maintenance et de poste avancé de commandement. Armement une .50

( 1976 )  CHAR LEGER  SPARTAN ( Sections de Voltigeurs ) Char léger de 8 tonnes pour le transport. Equipage : 2 hommes et 6 voltigeurs - 1 mitrailleuse de 7,62 mm. 2x3 pots de fumigènes Vitesse : 80 Km à l' heure - 6,5 km à l'heure sur l'eau - Rayon d'action : 600 Km. Possède les systèmes NBC et  vision  nocturne.

( 1976 )  CHAR LEGER  SAMARITAN ( Ambulance ) Véhicule blindé équipé en ambulance, peut transporter six brancards, ou deux brancards et trois hommes assis.. Le Samaritan est non armé. Vitesse : 80 Km à l' heure - 6,5 km à l'heure sur l'eau - Rayon d'action : 600 Km.  Possède les systèmes NBC et  vision  nocturne.        

 

 LES BLINDÉS DEPANNEURS .

 

( 1950 )  CHAR DÉPANNEUR M32 , engin de traction et de levage pour le service de dépannage, armé  d’une .50 et une .30  

( 1953)   CHAR DEPANNEUR M74  , engin de traction et de levage pour le service de dépannage, armé d’une .50, une .30 et 1 lance-roquettes          

( 1969 )  CHAR DEPANNEUR LEOPARD  engin de traction (35t) et de levage (20t), armé de deux  FN/MAG de 7,62mm.

              

   LES  VÉHICULES A ROUES.

 

  LE  FORSON  WOT 6.    Camion militaire. ( 1946 )

  LE  G.M.C.    Camion militaire.

  LE  F.N. Camion militaire.

  LE  BEDFORD. Camion militaire.

  LE  M.A.N.  Camion militaire.

  LE  M.A.N.  II. Camion militaire.

  LE VOLVO   Camion militaire.

  LES VOLVO, MAGIRUS et MAN. Camion militaire. 

  L'UNIMOG.    Camion militaire.

  LA JEEP WILLYS.    Américaine

  LA  JEEP  MINERVA.    Jeep Belge

  LA JEEP  ILTIS     Jeep

 LA MOTO F.N. 1938 et 1951

 LA  MOTO  GILLET     1938

LA MOTO SAROLEA     1938

-----------------------------O-----------------------------